-  +
Le classement consom'action du marché des vêtements

Résultats : l'éthique des marques et magasins de vêtements en un coup d'oeil

Une étude réalisée en 2004 par la Déclaration de Berne et la Stiftung für Konsumentenschutz (SKS), traduite et publiée en français par NiceFuture.

Les résultats de cette évaluation se divisent en trois parties : les marques, les distributeurs ou magasins et la vente par correspondance (inclus les pionniers du coton bio). Chaque entreprise reçoit une appréciation dans trois familles de critères et se voit attribuer une couleur, de la plus engagée (vert) à la plus indifférente (rouge).
Plus d'infos en fin de classement sous "Clés de lecture".

1 - Classement des marques

Marques information et transparence normes sociales et éco-labels mise en oeuvre et contrôle

 Switcher

 + + +

 + +

 + + +

 Calida

 + +

 + +

 -

 Mammut

 + +

 + +

 +

 Adidas

 + +

 -

 + + 

 Nike

 -

 -

 + +

 Triumph

 + +

 -

 -

 Reebok

 - -

 -

 + +

 Puma

 - -

 -

 + +

 Levi's

 - -

 - -

 + +

 Benetton

 - -

 - -

 - -

 Strellson

 ?

 ?

 ?


2 - Classement des magasins / grande distribution

Enseigne information et transparence normes sociales et éco-labels mise en oeuvre et contrôle

 Migros

 + +

 + + +

 + + +

 Coop

 + +

 +

 -

 Vögele

 + +

 +

 + +

 H&M

 + +

 -

 + + 

 Carrefour

 -

 + +

 + +

 Manor

 +

 +

 -

 Spengler

 - -

 +

 -

 C&A

 -

 - -

 - -

 Intersport

 -

 - -

 - - -

 PKZ

 ?

 ?

 ?


3 - Classement Vente par correspondance / pionniers du coton bio

Marques information et transparence normes sociales et éco-labels mise en oeuvre et contrôle

 Remei (BioRe)

 + + +

 + + +

 + +

 Helvetas

 + +

 +

 + +

 WWF

 + +

 -

 + +

 Hess Natur

 +

 + +

 + + +

 Veillon

 -

 +

 + + +

 Transa

 + +

 + +

 +

 Ackermann

 -

 +

 +

 La Redoute

 -

 -

 - -

 

Clés de lecture

L'ordre de classement est déterminé par un nombre de points obtenus selon neuf critères regroupés en trois catégories (chaque critère n'ayant pas le même poids pour le bilan total):

  • Information et transparence: (1) politique d'information envers les auteurs de l'étude, la clientèle, les autres parties prenantes (rapports environnementaux et sociaux), (2) transparence sur la provenance des vêtements, les fournisseurs et la définition des labels.
  • Normes sociales et éco-labels: (3) définition de la responsabilité de l'entreprise à tous les échelons et contenu du code de conduite selon le modèle Clean Clothes, (4) engagement en faveur de la santé et de l'environnement selon des labels de référence, (5) engagement social et (6) politique d'entreprise, principes de commerce équitable, nombre de scandales connus.
  • Mise en œuvre et contrôle: (7) mise en pratique du code de conduite, ressources, formation et contrôles internes, (8) dispositions par rapport aux contrôles indépendants et (9) conditions de travail (très peu d'informations de sources indépendantes disponibles pour ce dernier critère).

Selon son bilan pour ces neuf critères, l'entreprise se voit attribuer une couleur:

  • vert pour les entreprises ayant entamé un processus sérieux d'amélioration des conditions sociales et environnementales de production. 
  • jaune pour les résultats moyens, insuffisant pour contrecarrer le problème selon les auteurs de l'étude.
  • rouge pour celles qui restent très lacunaires, voire ne fournissent purement et simplement aucune information.

Les auteurs de l'étude précisent par ailleurs que cette évaluation donne un aperçu de la situation du moment (la documentation utilisée concerne les années 2002-03), et ne prétend nullement à l'exhaustivité. Enfin cette évaluation ne permet pas de justifier des déclaration publicitaires du type "recommandé par la Déclaration de Berne et Konsumentenschutz".

Nicola Dänzer
[30/11/2004]

Articles liés
Eclaircissements sur la démarche et les résultats
Interview de Florence Gerber, coordinatrice romande de la Campagne Clean Clothes.
Le classement consom’action 2006 des compagnies pétrolières en Suisse!
Introduction au dossier
En première suisse : le classement consom'action des magasins de meubles en Suisse, en fonction de c
En première suisse : un classement consom'action des grands distributeurs alimentaires en Suisse!


  ENVOYER A UN AMI
 VOTRE AVIS SUR CET ARTICLE :    bof   ça va   bien   génial   >>>>  

© Association NiceFuture - Tous droits de reproduction et de diffusion réservés  |  Design & Content Management System:  bleu-vert communication www.NiceFuture.com  |  www.BoutikEtik.ch  |  www.angesgardiens.ch  |  www.festivaldelaterre.ch  |  www.ethicalfashiondays.ch